Vous êtes ici

Accueil » Collections » Dossiers thématiques » Conviviales : rendez-vous littéraire des bibliothécaires » conviviales de janvier 2019 » conviviales de janvier 2019
Dossiers thématiques
Publié le : 6/02/2019

conviviales de janvier 2019

Janvier voit arriver sa déferlante de livres. 493 nouveaux romans sont au programme de cette rentrée.. On parlera de nos coups de coeur et des romans français (ils ne sont pas tous sortis, les éditeurs préférant décaler à Février pour ne pas souffrir de la sortie du dernier Houellebecq, "Sérotonine"). Nous avons également décidé de faire la part belle aux écrivains d'outre manche avec Carys Davies, Kate Atkinson, Graham Swift, Amy Liptrot et Paul Lynch et à ceux des grands espaces. Nous vous avons préparé une sélection des prix d'Angoulème, récompensant ainsi des auteurs du 7ème art. Il y aura aussi d'autres prix de la bédé...

Nous vous présenterons également la liste des chaînes YouTube culturelles et scientifiques francophones potentiellement adaptées à un usage éducatif recensées par le ministère de la culture.

>> La liste

 

Nous vous souhaitons une bonne lecture qu'elle soit plutôt roman ou bédé !

 

 

-Les romans français

-Les romans anglais et irlandais

-Les romans étrangers

-Pour continuer votre découverte mais du côté du 7ème art, Palmarès Bédés !

 

Les auteurs français ne sont pas tous sortis mais nous avons de quoi nous réjouir !

 

Ames / Tristan Garcia.  - Paris : Gallimard, 2019.

Résumé : A travers les siècles, depuis la toute première étincelle de douleur au sein d'un organisme, quatre âmes se croisent, se battent, se ratent et se retrouvent. Successivement animales et humaines, elles voyagent au néolithique, en Mésopotamie, à travers la Méditerranée à l'âge de bronze, dans la Chine ancienne des Wu, sous l'Empire romain, dans le royaume indien de Samudragupta ou au beau milieu du désert australien.

Cote: R GARC.

 

 

Bacchantes / Céline Minard.  - Paris : Ed. Payot & Rivages, 2019.

Résumé : Alors qu'un typhon menace la baie de Hong Kong, la brigade de Jackie Thran encercle la cave à vin la plus sécurisée du monde, installée dans d'ancien bunkers de l'armée britannique. Un trio de braqueuses, aux agissements excentriques, s'y est infiltré et retient en otage l'impressionnant stock de M. Coetzer, estimé à trois cent cinquante millions de dollars....

Cote: R MINA

 

Ces femmes-là / Gérard Mordillat.  - Paris : Albin Michel, 2019.

Résumé : Après "La Tour abolie" et "La Brigade du rire", Gérard Mordillat capte, à travers une multitude de destins individuels, la puissance d’une action collective. Épique, politique et humaine : une fresque visionnaire..

Cote: R MORD.

 

Compromis / Philippe Claudel.  - Paris : Editions Stock, 2019.

Résumé : Deux amis de trente ans dans un appartement vide. L'un est un comédien médiocre, l'autre un dramaturge raté. Le premier vend l'appartement et a demandé au second d'être présent lors de la signature du compromis, pour rassurer l'acheteur. Car s'il écrit de très mauvaises pièces, il a tout de même un visage rassurant. C'est sa grande qualité. La seule ? On attend l'acheteur. D'ailleurs, acheteur ou pigeon ? En l'attendant on parle..

Cote: R CLAU.

 

 

Crocs / Patrick K Dewdney.  - Paris : La manufacture de livres, 2018.

Résumé : Il emprunte la glaise des sous-bois et la fange des tourbières. A l'heure qu'il est, on est probablement à ses trousses. Sa course vient parfois frôler la balafre humaine : les villages endormis, l'asphalte visqueux des routes. Le cabot l'escorte. La pioche meurtrit son épaule. Comme il n'a aucun autre compagnon, c'est à eux qu'il murmure le Plateau, les hommes qui traquent et qui déchirent, les trajectoires perdues et les mémoires effacées. Quelque part à l'issue du chemin, il y a le Lac. Le Lac et le vacarme du Mur. Qui attend..

Cote: R DEWD.

 

Cupidon a des ailes en carton / auteur Raphaëlle Giordano.  - Paris : Plon, 2019.

Résumé : Meredith aime Antoine. Éperdument. Mais elle n'est pas prête. Comédienne en devenir, ayant l'impression d'être encore une esquisse d'elle-même, elle veut éviter à leur histoire de tomber dans les mauvais pièges de Cupidon. Alors, il lui faut se poser les bonnes questions : comment s'aimer mieux soi-même, aimer l'autre à la bonne distance, le comprendre, faire vivre la flamme du désir ?

Cote: R GIOR.

 

L'explosion de la tortue / Eric Chevillard.  - Paris : Minuit (Editions de), 2019.

Résumé : Les tortues de Floride élevées en aquarium ne sont pas tout à fait des cailloux. Elles ont donc besoin d’eau et de nourriture pour vivre. C’est ce que découvre le narrateur de cette histoire, de retour chez lui après un mois d’absence. Il croyait la sienne plus endurante, mais la carapace décalcifiée de la petite Phoebe se fend sous son pouce.

Cote: R CHEV.

 

Félix et la source invisible / Eric-Emmanuel Schmitt.  - Paris : Albin Michel, 2019.

Résumé : Félix, 12 ans, est désespéré. Sa mère, la merveilleuse Fatou, qui tient à Belleville un petit bistrot chaleureux et coloré, est tombée dans une dépression sans remède. Elle qui incarnait le bonheur n’est plus qu’une ombre. Où est passée son âme vagabonde ? Se cache-t-elle en Afrique, près de son village natal ? Pour la sauver, Félix entreprend un voyage qui le conduira aux sources invisibles du monde..

Cote: R SCHM.

 

Femme qui court / Gérard De Cortanze.  - Paris : Albin Michel, 2019.

Résumé : Elle s’appelait Violette Morris. Sportive de haut niveau, figure des nuits parisiennes et du music-hall, elle fut aussi une grande amoureuse : Joséphine Baker et Yvonne de Bray, grâce à qui elle rencontra Cocteau et Marais, furent parmi ses conquêtes. Inclassable, extravagante, résolument moderne, féministe engagée, lesbienne assumée, elle suscita la crainte et le rejet d’une France corsetée dans son conformisme, dont elle incarna tous les démons refoulés.

Cote: R CORT.

 

La guerre des pauvres / Eric Vuillard.  - Arles : Solin-Actes Sud, 2019.

Résumé : 1524, les pauvres se soulèvent dans le sud de l'Allemagne. L'insurrection s'étend, gagne rapidement la Suisse et l'Alsace. Une silhouette se détache du chaos, celle d'un théologien, un jeune homme, en lutte parmi les insurgés. Il s'appelle Tomas Müntzer. Sa vie terrible est romanesque. Cela veut dire qu'elle méritait d'être vécue ; elle mérite donc d'être racontée..

Cote: R VUIL.

 

 L'insomnie / Tahar Ben Jelloun.  - Paris : Gallimard, 2019.

Résumé : Grand insomniaque, un scénariste de Tanger découvre que pour enfin bien dormir il lui faut tuer quelqu’un. Sa mère sera sa première victime. Hélas, avec le temps, l’effet s’estompe… Il doit récidiver. Le scénariste se transforme en dormeur à gages. Incognito, il commet des crimes qu’il rêve aussi parfaits qu’au cinéma. Plus sa victime est importante, plus il dort. Et c’est l’escalade.

Parviendra-t-il à vaincre définitivement l’insomnie? Rien n’est moins sûr. Une erreur de scénario, et tout peut basculer..

Cote: R BEN.

 

Manifesto/ Léonor de Récondo.  - Paris : Sabine Wespieser éditeur, 2019.

Résumé : "Pour mourir libre, il faut vivre libre." La vie et la mort s'entrelacent au coeur de ce "Manifesto" pour un père bientôt disparu. Proche de son dernier souffle, le corps de Félix repose sur son lit d'hôpital. A son chevet, sa fille Léonor se souvient de leur pas de deux artistique - les traits dessinés par Félix, peintre et sculpteur, venaient épouser les notes de la jeune apprentie violoniste, au milieu de l'atelier..

Cote: R RECO.

 

Occident / Simon Liberati.  - Paris : B. Grasset, 2019.

Résumé : Du côté du destin : la plongée d'Alain, peintre, dans une passion destructrice lorsqu'il rencontre Poppée, une femme mariée aussi ambitieuse que vénéneuse. Enceinte d'une enfant dont elle nie qu'Alain soit le père, elle l'introduit auprès d'un grand collectionneur. Alain ne sait bientôt plus démêler la complexité de ses sentiments : élan charnel, désir de paternité, intérêt ?.

Cote: R LIBE.

 

Sérotonine / Michel Houellebecq.  - Paris : Flammarion, 2019.

Résumé : «Mes croyances sont limitées, mais elles sont violentes. Je crois à la possibilité du royaume restreint. Je crois à l’amour» écrivait récemment Michel Houellebecq.  Son récit traverse une France qui piétine ses traditions, banalise ses villes, détruit ses campagnes au bord de la révolte. Il raconte sa vie d’ingénieur agronome, son amitié pour un aristocrate agriculteur, l’échec des idéaux de leur jeunesse, l’espoir peut-être insensé de retrouver une femme perdue. Ce roman sur les ravages d’un monde sans bonté, sans solidarité, aux mutations devenues incontrôlables, est aussi un roman sur le remords et le regret..

Cote: R HOUE.

 

Un étrange pays / Muriel Barbery.  - Paris : Gallimard (Editions), 2019.

Résumé : Qui est Petrus, cet affable rouquin surgi de nulle part dans la cave du castillo où Alejandro de Yepes et Jesús Rocamora, jeunes officiers de l’armée régulière espagnole, ont établi leur campement ? Voici que dans la sixième année de la plus grande guerre jamais endurée par les humains, ils sont appelés à quitter leur poste et à traverser un pont invisible. Bientôt, ils découvrent le monde de Petrus, ses brumes, son étrangeté, sa grâce. Ils arpentent ses chemins de nature, s’émerveillent de son harmonie et connaissent l’ivresse de la rencontre avec des êtres insolites.

Cote: R BARB.

 

Vigile / Hyam Zaytoun.  - [Paris] : Le tripode, 2019.

Résumé : Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une femme dans la nuit. Le silence revenu dans la chambre l'inquiète. Lorsqu'elle allume la lampe, elle découvre que l'homme qu'elle aime est en arrêt cardiaque. Avec intensité et une attention magnifique aux mots, Hyam Zaytoun reconstruit l'expérience d'une nuit traumatique où son compagnon s'est retrouvé subitement dans l'antichambre de la mort..

 

 

 

Du côté des écrivains anglais et irlandais...

 

De l'Angleterre et des anglais / Graham Swift. - Paris : Folio histoire, 2019.

Résumé : Des instantanés qui distillent l'essence d'une vie. Des moments pris sur le vif que l'on déroule comme une pellicule. Des héros ordinaires ; ce qui les lie, ce qui les sépare. Un couple de jeunes mariés vient de remplir son testament. Un médecin raconte pour la centième fois l'histoire de son père immigré. Un homme fantasme sur l'épouse de son meilleur ami. Une femme n'arrive plus à dormir dans la même chambre que son mari après les sombres révélations de sa fille..

Cote: R SWIF.

 

L'écart/ Amy Liptrot.  - Paris : Globe, DL 2018.

Résumé : L'Écart raconte la vie d'une femme, son combat contre l'alcool et la joie que procure la communion avec la nature écossaise des îles d'Orkney. Grande, fine, intrépide et avide de passion, elle vacille, elle hésite entre deux destins : Se laisser emporter vers le Sud, vers ce Londres qui brille, dans la nuit violente, où tout est trop cher, où le travail manque. Ou se fracasser contre les falaises de l'île natale. Elle l'ignore encore mais il existe une troisième voie : écouter résonner l'appel qui la hante, qui vient toucher cette part d'elle assoiffée de grand large. Troquer la bouteille assassine contre une thermos de café fort, troquer l'observation narquoise et éperdue de la faune des nuits de fêtes tristes pour la contemplation des étoiles et des nuages.  Sa voie s'appelle l'Écart. C'est l'humble nom d'une bande côtière où les animaux sauvages et domestiques peuvent se côtoyer loin des regards, où folâtrent des elfes ivres d'embruns..

Cote: R LIPT.

 

Grace / Paul Lynch ; traduit par Marina Boraso.  - Paris : Albin Michel, 2019.

Résumé : Irlande, 1845. Par un froid matin d'octobre, alors que la Grande Famine ravage le pays, la jeune Grace est envoyée sur les routes par sa mère pour tenter de trouver du travail et survivre. En quittant son village de Blackmountain camouflée dans des vêtements d'homme, et accompagnée de son petit frère qui la rejoint en secret, l'adolescente entreprend un véritable périple, du Donegal à Limerick, au coeur d'un paysage apocalyptique.

 

La fin d'où nous partons/ Megan Hunter   - Paris : Gallimard (Editions), 2019.

Résumé : Une femme s'apprête à accoucher au moment où Londres est menacée par une inquiétante et mystérieuse montée des eaux. Elle et R, son mari, doivent prendre la fuite avec leur nouveau-né, qu'ils ont baptisé Z..

Cote: R HUNT.

 

Transcription / Kate Atkinson.  - Paris : Lattès (Editions Jean-Claude), 2019.

Résumé : 1940. Juliette Armstrong, une très jeune femme, est recrutée par un obscur département des services secrets anglais. Son rôle consiste à transcrire les conversations de sympathisants anglais au nazisme. Une tâche bien monotone mais qui deviendra terrifiante. A la fin de la guerre, devenue productrice à la BBC, elle est étrangement confrontée aux fantômes de son passé. Une autre guerre se joue là, et Juliette est à nouveau exposée..

Cote: R ATKI.

 

Un mariage sur écoute / John Osborn ; traduit par Marc Amfreville.  - Paris : Olivier (Editions de l'), 2019.

Résumé : Gretchen et Steve ont été mariés longtemps. Ils ont deux enfants, des métiers prenants. En bref, des vies bien remplies. Tout allait bien, jusqu'au moment où ils se sont séparés. Pour trouver une issue au conflit qui les déchire, ils ont décidé d'aller consulter un conseiller conjugal. Entre les murs du cabinet, ces deux personnages vont parler, tenter de tout se dire : vexations, rancoeurs, ambiguïté des sentiments, tout y passe..

Cote: R OSBO.

 

Romans étrangers

 

La danse de l'ours/ James Crumley - Paris : Gallmeister, DL 2018.

Résumé : L'ancien détective privé Milo Milodragovitch s'est assagi : délaissant les drogues, il limite désormais ses vices à l'alcool et s'est trouvé un job paisible d'agent de sécurité à Meriwether, Montana, en attendant de pouvoir toucher l'héritage parental le jour de ses cinquante-deux ans. Quand une riche vieille dame, ancienne maîtresse de son père, vient remuer de vieux souvenirs et lui confier une enquête si facile qu'elle ne semble pas justifier ses généreux émoluments, l'aubaine est trop alléchante pour pouvoir résister. Mais ce qui devait n'être qu'une mission de routine ne tarde pas à exploser en tous sens et se transforme en une course frénétique entre voitures en feu, lancers de grenades, tirs de mitrailleuses et rails de cocaïne.

Cote: R CRUM.

 

Eloge des voyages insensés ou L'île /  Vassili Golovanov.  - [Rieux-en-Val] : Verdier, impr. 2007.

Résumé : L'île polaire de Kolgouev est le coeur du récit. C'est en lui donnant une dimension imaginaire que Golovanov parvient à décrire avec le plus de fidélité cet espace géographique et mental. Il raconte ses expéditions en mêlant à ses impressions, ses propres sensations, des légendes, des contes, des dialogues, composant ainsi une étrange et puissante partition symphonique qui fait de son livre une sorte d'épopée contemporaine sur les cendres des temps mythiques. Golovanov ne se limite pas à " chanter l'espace " et l'antique horde nomade du Grand Nord - des Nénets en particulier -, il montre les désastres infligés par la civilisation industrielle et le communisme à cette terre et à ses hommes, et la déréliction dans laquelle ils se trouvent aujourd'hui. Se faire une opinion sur l'originalité de cette prose, seuls peuvent le tenter ceux qui décident, aux côtés de l'auteur, d'entreprendre le voyage..

Cote: R. GOLO.

 

Ermites dans la taïga/ Vassili Peskov.  - Arles : Actes sud, 2012.

Résumé : Une famille de vieux-croyants démunis à l'extrême, subsistant dans une cabane misérable, en pleine taïga, coupés de la civilisation depuis... 1938 : telle est l'incroyable réalité décrite par Vassili Peskov, qui raconte ici avec passion et minutie l'aventure des ermites de notre temps, puis les vains efforts de la plus jeune d'entre eux, Agafia, pour se réadapter au monde. Nouvelle version du mythe de Robinson, manuel de survie dans la taïga, histoire de femme aussi, ce livre riche et multiple a rencontré lors de sa parution chez Actes Sud en 1992, un succès qui ne s'est jamais démenti. Et Agafia, sa magnifique héroïne, vit toujours, loin du " siècle ", dans la sauvage solitude de la Taïga..

Cote: R PESK.

 

 La neuvième heure/ Alice McDermott .  - Paris : Quai Voltaire, DL 2018.

Résumé : Jim, jeune homme aux grands yeux bleus qui a dû mal à se lever le matin, vient d'être congédié de son emploi aux chemins de fer. Il referme la porte derrière sa femme Annie qu'il a envoyée faire des courses, puis enroule soigneusement son pardessus "dans le sens de la longueur" pour le poser au pied de la porte. Quand Annie reviendra, elle manquera de faire sauter la maison entière en craquant une allumette dans l'appartement rempli de gaz..

Cote: R MCDE.

 

Le feu sur la montagne/ Edward Abbey  - Paris : Gallmeister, DL 2015.

Résumé : Chaque année, aux premiers jours de l'été, Billy quitte ses parents et la ville, il monte dans un train et traverse le pays en direction de l'Ouest. Arrivé sous le ciel infini et le soleil éclatant du Nouveau-Mexique dans le ranch de son grand-père, Billy chausse ses bottes, retrouve son cheval et parcourt les étendues arides et sauvages. L'été de ses douze ans, il découvre le ranch au bord de l'insurrection : l'US Air Force s'apprête à réquisitionner les terres de son grand-père pour y installer un champ de tir de missiles..

Cote: R ABBE.

 

Le livre de Yaak/ Rick Bass ; traduit de l'américain par Camille Fort-Cantoni.  - Paris : Gallmeister, DL 2017.

Résumé : La vallée du Yaak, dans le Montana, est l'un des derniers espaces sauvages des États-Unis, un lieu où cohabitent ours noirs et grizzlys, loups et coyotes, aigles, lynx, cerfs et même une poignée d'humains. Rick Bass, qui y vécut une vingtaine d'années, nous dresse le tableau de cet endroit magique, aujourd'hui menacé. À travers cette série de récits inspirés, il capture la grandeur de la nature sauvage du Yaak et de ses habitants, l'âme d'un lieu dont la disparition constituerait une perte irrémédiable pour chacun d'entre nous..

Cote: R BASS.

 

 

 Le long silence : Une vie à la pêche / Thomas McGuane ; traduit par Anatole Pons.  - Paris : Gallmeister, 2016.

Résumé : Et si le secret du bonheur se trouvait dans quelques échappées solitaires au bord des plus belles rivières du monde ? Si le monde trouvait enfin son sens alors qu'armé de sa canne à pêche, on tente pour la millième fois le lancer parfait ? Avec ce récit autobiographique, Thomas McGuane nous ouvre la porte d'une enfance et d'une vie passée au contact de la nature et nous invite à une parenthèse salvatrice pour mieux savourer la richesse du monde qui nous entoure et "éveiller de plus grandes réverbérations en nous-mêmes"..

Cote: R MCGU.

 

Lincoln au Bardo / George Saunders ; traduit par Pierre Demarty.  - Paris : Fayard (Librairie Arthème), 2019.

Résumé : Washington, nuit du 25 février 1862. Dans le paisible cimetière de Oak Hill,non loin de la Maison-Blanche, quelque chose se prépare ? Un peu plus tôt ce même jour, on a enterré un petit garçon prénommé Willie, qui n'est autre que le fils du Président des États-Unis. Ce soir-là, Abraham Lincoln, dévasté de chagrin, s'échappe de son bureau pour venir se recueillir en secret sur la sépulture de son enfant. Il croit être seul - il ne l'est pas. Bientôt, des voix se font entendre, et voici que jaillit des caveaux tout un peuple d'âmes errantes, prises au piège entre deux mondes, dans une sorte de purgatoire (le fameux Bardo de la tradition tibétaine).

Cote: R SAUN.

Et du côté de nos nouveautés bédés....

 

Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême, le palmarès !

 

Le prix René Goscinny 2019

Pierre Christin, pour le scénario de son album Est-Ouest (avec au dessin Philippe Aymond, Air Libre, 2018) et pour l’ensemble de son œuvre. 

Résumé : Du grand Ouest américain aux territoires les plus reculés du bloc communiste, le scénariste Pierre Christin raconte ses voyages des deux côtés du rideau de fer, chose rare du temps de la guerre froide. Il évoque ses rencontres avec d'éminents auteurs tels que Jean-Claude Mézières, Enki Bilal et Jean Giraud - dit Moebius.

Cote : RG CHR

   

Prix du meilleur album

https://www.arte.tv/fr/videos/085073-000-A/emil-ferris-stylo-a-bille-en-tete/

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres / Emil Ferris. - Editeur : Monsieur Toussaint Louverture

Résumé : Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, dix ans, est une fan absolue des fantômes, vampires et autres morts-vivants. Elle se voit d'ailleurs comme un petit loup-garou : d'après elle, dans ce monde, il est plus facile d'être un monstre que d'être une femme. Un jour de Saint Valentin, au retour de l'école, Karen apprend la mort de sa belle voisine, Anka Silverberg, une survivante de l'Holocauste. Elle décide alors de mener l'enquête…
Cette BD ne ressemble à aucune autre. Elle est surprenante Le travail graphique est monumental. Le dessin tout au stylo et en hachure est intense. Ferris varie les styles que ce soit en imaginant des couvertures de revues d'horreur ou en reproduisant des toiles de maître.

Cote : BD FER

           

Prix spécial du jury

Rigoles / Brecht Evens. - Editeur : Actes Sud

Résumé : Dans la plus belle ville du plus beau pays, princes et princesses d’Europe sont en quête d’émerveillement, de salut et de gloire. Les néons de Brecht Evens se fondent dans les illusions de ses héros. Ils sont dans la fleur de l’âge... et c’est une nuit d’été.  Un graphisme époustouflant aux couleurs hypnotiques !

Cote : RG EVE

     

Prix du patrimoine

Les Travaux d’Hercule / Gustave Doré. - Editeur : Strasbourg : 2024

Résumé : Célèbre pour ses illustrations de grands classiques de la littérature, Gustave Doré s'est d'abord consacré à la bande dessinée. Publiée alors que l'artiste n'avait que 15 ans, cette vision parodique des travaux d'Hercule, inspirée par Rodolphe Töpffer, met en lumière l'imagination de Doré, sa verve narrative et ses trouvailles graphiques.

Cote : BD DOR

Fauve polar SNCF

Villevermine,  ½ : l’homme aux babioles / Dessinateur / Scénariste Julien Lambert. - Éditeur : Sarbacane

Résumé : VilleVermine, ville poisseuse, crasseuse... Jacques Peuplier, grand privé balèze et mutique, mène une enquête chaotique sur la disparition de la fille de la reine des bas-fonds, avec pour seuls compagnons les objets, dont il est le seul à pouvoir entendre la voix... et avec lesquels il converse.
Cette BD entre polar et science-fiction est une belle surprise ! Les thèmes abordés sont d’actualités : la consommation, l’écologie. Les dessins et les couleurs servent à merveilles l’histoire.  D’emblée nous nous retrouvons plongés dans une ambiance glauque de fin de monde. Le personnage principal est un détective taciturne qui est à la recherche d’une jeune fille. Il mène son enquête aidé par les objets abandonnés qui prennent vie à son contact.

Cote : BD VILL

Prix de la BD alternative

Expérimentation / Auteur : Collectif. - Editeur : Samandal

Résumé : Cette revue, compilation de plusieurs auteurs de bande dessinée, est écrite en trois langues principales, en arabe, anglais, et français.
Samandal est une association à but non lucratif qui a joué un rôle majeur dans le développement de la bande dessinée au Liban et dans la région au cours des dix dernières années.
Actuellement, les publications occupent une place éminente sur la scène internationale de bande-dessinée, et les activités locales vont de l’édition à l’enseignement de la narration visuelle dans des écoles, des institutions culturelles et des organisations.
Samandal lance leur nouvelle anthologie intitulée ‘Expérimentation’. Il s’agit d’une publication atypique (préparée par l’artiste Suisse Alex Baladi) avec une contrainte formelle, qui rassemble 20 artistes venant du Liban, Suisse, France et Tunisie.

BD COL

                 

Grand Prix Artémisia

Hallali / Claire Malary. - Editions de l’Oeuf.

Résumé : Cet album retrace 2 histoires, 2 fuites, 2 traitements graphiques. Un homme qui fuit la meute (encre, noir et blanc) et une femme (aquarelles aux teintes froides) qui fuit 2 hommes.
Le récit est rythmé par les variations des deux scénarios qui s’entremêlent et s’accélèrent, pour finalement fusionner.
Ce court récit silencieux nous laisse haletant tant la tension est palpable.

Cote : BD MAL

             

Prix Artémisia du « Témoignage »

 

Sous les bouclettes / Mélaka. -Editions Delcourt.

 

Résumé : C'est l'histoire d'une vie. La vie de Gudule. Enfant rebelle, femme d'Arts et de Lettres, personnalité engagée, gaffeuse rigolote et attachante, elle se révèle à travers les petits moments de honte qui ont parsemé sa vie. À la fois témoignage et hommage, Mélaka livre un récit bouleversant où elle raconte les tracas médicaux, le déclin et le chagrin avec beaucoup de tendresse et de dérision.

C’est l’histoire d’une maladie mais c’est surtout l’amour d’une fille pour sa mère. . L’alternance entre les pages de Mélaka en bleu qui conte le combat face à la maladie et les pages couleur sépia de Gudule qui elle nous montre À la fois témoignage et magnifique hommage, un récit à quatre mains empli de tendresse et d'amour... Un album magnifique qui traite d'un sujet grave et met en lumière toute la force et l'amour des "aidants".

 

Cote : RG MEL

               

Prix Artémisia « René Dumont »

 

Les grands espaces / Catherine Meurisse. - Editions Dargaud.

Résumé : Catherine Meurisse a grandi à la campagne, entourée de pierres, d'arbres, et avec un chantier sous les yeux : celui de la ferme que ses parents rénovent, afin d'y habiter en famille. Une grande et vieille maison qui se transforme, des arbres à planter, un jardin à imaginer, la nature à observer : ainsi naît le goût de la création et germent les prémices d'un futur métier : dessinatrice. Avec humour et tendresse, l'auteure raconte le paradis de l'enfance, que la nature, l'art et la littérature, ses alliés de toujours, peuvent aider à conserver autant qu'à dépasser. « Les Grands Espaces » raconte le lieu d'une enfance et l'imaginaire qui s'y déploie, en toute liberté.

Après « La légèreté » Catherine Meurisse nous emmène en promenade dans la campagne de son enfance. Une BD toute en douceur et humour qui est un véritable plaidoyer pour la beauté des campagnes sans pesticides ni lotissements.

RG MEU

 

 

Prix Artémisia “Mémoire”

La terre perdue/ Hanneriina Moisseinen. -Editions Acte Sud l’An 2.

Résumé : Dans le chaos de l’annexion d’une zone finlandaise par l’URSS, des paysans, des soldats perdus et des habitants déboussolés se croisent, au milieu des décombres et des morts. Les animaux jouent également leur survie. 1944, l’Isthme de Carélie connaît ses derniers jours de liberté. Parmi les personnages en marche vers l’exil, Maria, attachée à sa vache proche de mettre bas, et un soldat finlandais en plein délire après des blessures graves. Comment vont-ils vivre cet épisode douloureux ?

Cote : BD MOI

 

Prix Artémisia du « Dessin »

 

Deux auteures exaequo :

 

In Humus/  Linnea Sterte. - Editions de la Cerise

Résumé : Autour de la dépouille d'une baleine à l'agonie s'éveille à la vie un désert extraordinaire.
Insectes, animaux et peuples anciens rivalisent pour la dépecer et trouvent refuge dans ses ossements, au fil des millénaires de sa putréfaction. 148 Pages de couleurs poétiques à la découverte d’un univers imaginaire foisonnant d’une douce-amère et philosophique réalité. Remarquable et immersif !

Linnea Sterte, jeune autrice suédoise, signe ici son premier titre avec ce joli petit livre des Éditions de la Cerise. Il s’agit d’un récit de science-fiction écologique où un monde imaginaire riche côtoie toutes sortes de vies. Les dessins aux aplats couleur pastel servent Merveilleusement cette ode à la vie. Cela invite à la contemplation et la relecture.

Cote : BD STE

                         

Bezimena / Nina Bunjevac. - Editions Ici Même.

Résumé : Le retour de Nina Bunjevac avec une œuvre coup de poing, une plongée troublante dans l'esprit pervers d'un délinquant sexuel. À la lumière d'études psychologiques contemporaines, l'auteur revisite le mythe antique de Diane et Actéon, pour évoquer la personnalité perverse des auteurs de viol et tenter, enfin, peut-être, de faire la paix avec sa propre expérience traumatisante. Un effort nécessaire et salutaire de comprendre ce qui se passe dans la tête de l'autre, l'assaillant, et une tentative radicale d'en finir avec les fantasmes et les idées fausses qui entourent le viol. La canadienne d’origine serbe Nina Bunjevac qui a été peintre et sculptrice avant de passer à la bande dessinée a su installer son propre univers, tout aussi saisissant qu’inquiétant. Elle explore des sujets très difficiles, des thèmes personnels, le psyché des délinquants sexuels à travers le mythe de Diane et Actéon. Les références au mythe y sont nombreuses : Le bain de Diane, Actéon qui se transforme en cerf, Actéon qui court dans la forêt avec ses chiens.Ses dessins en noir et blanc tout en hachures et pointillés, tout en encre et crayon méritent largement le prix du meilleur dessin. !
Cote : BD BUN

                         

Prix Artémisia du “Combat féministe”

 

L’Une d’elles / Una.- Editions Ça et là.

Résumé : Nous sommes en 1977, Una a douze ans et vit dans le West Yorkshire. Un assassin sème la panique dans la région en s'attaquant à des femmes isolées, en majorité des prostituées. La police peine à résoudre. L'incapacité des policiers à trouver le coupable soulève l'indignation à travers le pays. Dans la période où ces meurtres ont eu lieu, Una a été victime d'une série d’agressions sexuelles, agressions dont elle s'est par la suite sentie coupable. Retraçant son histoire personnelle, expliquant les raisons des ratés de l'enquête, fournissant des statistiques édifiantes sur le degré d’impunité des hommes coupables de féminicides et d'agressions sexuelles, L'Una d'elles explore ce que signifie grandir dans une société où la violence masculine n'est jamais remise en question.

Les délicats dessins d’Una contrastent avec les sujets difficiles qu’elle aborde. L’auteure met ici en parallèle, sous forme de roman graphique, son propre parcours et la traque longtemps inefficace, car faussée par les a priori de la police, de l'éventreur du Yorkshire

 

RG UNA

                     

Prix BD FNAC France Inter

Prix des critiques ACBD

L'âge d'or / Cyril Pedrosa & Roxane Moreil. -Editeur : Dupuis

Résumé : Fille aînée du roi, Tilda est l’héritière naturelle du royaume. Celle-ci est néanmoins évincée du trône et remplacée par son jeune frère. Contrainte à la réclusion, elle préfère l’exil et quitte le château accompagnée par quelques fidèles. Pour autant, elle n’a pas dit son dernier mot et rêve déjà de reprendre ce qui lui est dû. Dans sa fuite, elle va traverser des terres de misère où la révolte gronde au sein d’une population séduite par des idées nouvelles.
La qualité du dessin et les couleurs resplendissantes font de cette BD un chef d’œuvre !

Cote : BD AGE

 

 

 

 

 

 

Espace abonné
Prolonger, réserver...

Newsletter de Mauguio

Pour vous inscrire ou vous désinscrire de la lettre d'information, renseignez votre courriel ci-dessous.

Accès vers la Galerie d'images

Nous contacter