Vous êtes ici

Accueil » Collections » Dossiers thématiques » Rencontre d'auteur avec Camille Laurens » Rencontre d'auteur avec Camille Laurens
Dossiers thématiques
Publié le : 2/04/2013

Rencontre d'auteur avec Camille Laurens

Camille Laurens est une romancière française née à Dijon le 06 novembre 1957. Agrégée de lettres, elle a enseigné à Rouen en Normandie puis à partir de 1984 au Maroc, où elle a passé douze ans.

Sa carrière littéraire débute avec son mari. Ils écrivent un polar à quatre mains sans ambition de publication. Cela lui donne envie de continuer seule et son troisième manuscrit paraît finalement en 1991. Il s'agit d'Index, premier tome d'une quadrilogie,  publié en 1991 aux éditions POL,  dont les autres volets, Romance, Les Travaux d'Hercule et L'Avenir sortent respectivement en 1992, 1994 et 1998.

Entre le troisième et le quatrième volet, survient un drame personnel en 1995, avec la mort du deuxième enfant du couple. Cette douleur sera à l'origine de son récit  "Philippe"  qui paraît en 1996. « Après ce récit où j'avais touché le réel, l'intime, il me devenait difficile de revenir à de la pure fiction. Je pense que la fonction de la littérature est de donner de soi. ».

Après 1996, le travail de Camille Laurens s'attache à l'autofiction, elle commence une forme de travail introspectif sur le sujet humain, son rapport à lui-même et ses désirs. Elle donne  beaucoup d'elle, en dévoilant  des émotions intimes . Elle approfondit cette veine autofictionnelle dans ses récits suivants : "Quelques-uns" écrit en 1999, "Dans ces bras-là" en  2000, une oeuvre exigeante et souvent cynique tant dans son traitement du sujet que par la rapidité de son style avec lequel, elle obtient le prix Femina.  Elle publie  "L'Amour " en 2003 et dans la foulée, "Le grain des mots" , un recueil  tiré de ses chroniques hebdomadaires publiées dans l'Humanité. "Ni toi ni moi" paraît en 2006 chez POL. Elle est nommée officier de l'ordre des Arts et des Lettres la même année.

En 2008, elle écrit "tissé par mille" un recueil de textes publié chez Gallimard et reçoit le prix Bourgogne.

En 2009, elle écrit "Lettres à un adolescent, les plus, beaux messages", une anthologie qu'elle débute avec une émouvante lettre à sa fille, où les plus grands écrivains, tels Racine, Mauriac ou Hemingway, ont en commun d'avoir été parents et d'avoir eu à cœur de transmettre à leur enfant l'amour de la vie.

En 2010 paraît chez Gallimard  "Romance nerveuse" dont l’histoire du plagiat avec Marie Darrieussecq et la rupture avec son éditeur sont abordés  par le biais de son  héroïne, Laurence Ruel (son véritable nom). Le livre évoque une  liaison entre un photographe qui viole l’intimité des célébrités et un écrivain dont on a violé l’œuvre, tirée de la mort de son fils. En septembre, Camille Laurens vient à la médiathèque de Mauguio pour nous en parler.

En 2011 paraît un très beau livre "Les fiancées du diable, enquête sur les femmes terrifiantes",aux éditions du Toucan. Elle publie la même année un essai aux éditions Stock "le syndrome du coucou".

Enfin, en 2013 "Encore et jamais variations" chez Gallimard, la romancière signe ici un essai sur les choses qui reviennent dans la vie. Elles vont du quotidien le plus banal au chagrin d’amour.

En savoir plus...

Publié le : 18/04/2013

Livres disponibles à la médiathèque

[ean:] [ean:] [ean:]

L'Amour, roman
par Camille Laurens
Ni toi ni moi
par Camille Laurens
Philippe
par Camille Laurens
Quelques-uns
par Camille Laurens
Romance nerveuse
par Camille Laurens

Espace abonné
Prolonger, réserver...

Newsletter de Mauguio

Pour vous inscrire ou vous désinscrire de la lettre d'information, renseignez votre courriel ci-dessous.

Accès vers la Galerie d'images

Nous contacter