Vous êtes ici

Accueil » Coups de coeur » Les amants du presbytère de Marie-Bernadette Dupuy
Publié le : 27/11/2018

Les amants du presbytère de Marie-Bernadette Dupuy

Auteur : Marie-Bernadette Dupuy
Editeur : France Loisirs (Editions de) Paris
Publié : 2015
Type de document : Livres adultes
Cote : r dup
Résumé : 1849. Le petit village de Saint-Germain-de-Montbron accueille son nouveau curé, Roland Charvaz, humble vicaire. Son prédécesseur, le père Bisette, a quitté la paroisse après la conduite trop familière de Mathilde de Salignac, la jolie épouse du docteur. Toujours en quête de passion, celle-ci se rapproche sans tarder du jeune curé au tempérament de séducteur. À l'insu de tous, les deux amants se lancent dans une liaison torride. Mais Mathilde commet l'erreur d'engager une servante pour le presbytère. Quand celle-ci menace le couple de tout révéler au mari trompé, elle ne sait pas que Roland et Mathilde sont prêts à tout pour sauver leur honneur. Quand la femme décède, c'est le début d'une longue enquête et d'un procès mouvementé.
Adultes

Il s'agit d'une sombre histoire qui a effectivement eu lieu en 1849, et a fait l'objet d'un énorme scandale dans un petit village des Charentes près d'Angoulême. L'auteur s'inspire de faits réels et reste très proche de ce fait divers qui éclabousse encore aujourd'hui Saint-Germain-de-Montbron. Nous sommes donc à une quarantaire de kilomètres d'Angoulême dans ce village qui accueille son nouveau curé, Roland Charvaz, jeune, fringant et ambitieux. Mathilde de Salignac, la femme du médecin, est une Emma Bovary. Elle est jeune, riche, belle et elle s'ennuie. Il faut savoir qu'elle a déjà flirté avec le précédent curé qui a d'ailleurs été déplacé pour cette raison. En quête d'aventure, elle ne va pas résister longtemps au nouveau venu. Elle va même le provoquer, lui qui est loin d'avoir choisi la prêtrise par vocation, et qui ne demande que ça ! Hélas ! Mathilde va avoir la très mauvaise idée d'engager pour le presbytère une servante qui va perturber ces amours.

En dépit d'une écriture qui ne ménage pas beaucoup le suspense - mais là n'est pas le propos - on lit ce récit avec plaisir. Son intérêt réside dans l'étude psychologique des personnages, leur évolution. Ce qui est prenant aussi – et surtout - c'est la description de la vie d'un village de la France profonde à la fin du règne de Louis-Philippe, tout juste après la révolution de 1848, au moment où la France connaît une grave crise économique. L'auteur nous fait pénétrer dans l'univers clos des notables et des « petites gens » de cette époque. Et c'est tout à fait intéressant ! Et même si on devine rapidement le déroulé de l'histoire, l'auteur réussit à nous tenir en haleine jusqu'au bout, d'autant qu'il y a procès. L'histoire est prenante, et on a envie d'aller fouiller dans les archives judiciaires de la Charente pour découvrir les détails de l'affaire. Le style est alerte et un certain suspense, malgré tout garanti...

Dominique SARDA

Espace abonné
Prolonger, réserver...

Nouveautés

Newsletter de Mauguio

Pour vous inscrire ou vous désinscrire de la lettre d'information, renseignez votre courriel ci-dessous.

Accès vers la Galerie d'images

Nous contacter