Petit paysan réalisé par Hubert Charuel | Médiathèques de Mauguio Carnon

Vous êtes ici

Accueil » Coups de coeur » Petit paysan réalisé par Hubert Charuel
Publié le : 11/05/2018

Petit paysan réalisé par Hubert Charuel

Auteur : Hubert Charuel
Editeur : Pyramide Vidéo
Publié : 2018
Type de document : Vidéos adultes
Cote : f pet
Résumé : Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s'organise autour de sa ferme, sa soeur vétérinaire et ses parents dont il a repris l'exploitation. Alors que les premiers cas d'une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l'une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n'a rien d'autre et ira jusqu'au bout pour les sauver.
Adultes

3 Césars : Meilleur Premier Film pour le réal, Meilleur acteur Swann Arlaud et Meilleure actrice 2nd rôle Sara Giraudeau.

Pierre (Swann Arlaud) est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, et de sa famille : sa sœur vétérinaire (Sara Giraudeau) et ses parents dont il a repris l’exploitation. Malheureusement, les premiers cas d’une épidémie se déclarent en Franc et Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Comme il ne peut se résoudre à perdre ses vaches, il ira jusqu’au bout pour les sauver, quitter à être tenté de franchir certaines limites…

Petit paysan est le premier film du jeune réalisateur Hubert Charuel à la croisée du drame social et du thriller avec pour thématique la crise sanitaire dans le monde paysan. Le réalisateur, fils d’agriculteurs, propose une réflexion sur le monde de l’agriculture moderne et de ses difficultés avec une mise en scène réaliste ce qui est encore peu représenté dans le cinéma français. Le personnage de Pierre se caractérise comme un homme passionné par l’agriculture. Une séquence du film est assez intéressante car révélatrice de sa psychologie : Pierre se rend à un rencard amoureux avec la boulangère du village. Le réalisateur joue sur nos attentes dans cette séquence qui peut sembler superflue, mais qui ne l’est pas pour autant.
De drame social, le film lorgne progressivement dans le genre thriller avec l’engrenage fatal dans lequel tombe Pierre, prêt à tout pour sauver son exploitation laitière : montée en tension lorsque la contamination qui affecte ses vaches prend de plus en plus d’ampleur. Les scènes d’abattage des animaux sont filmées de manière frontale, la caméra insiste sur une alternance de point de vue entre l’homme et l’animal : Hubert Charuel alterne des plans du regard de la bête souffrante avec celui impuissant de Pierre pour créer un effet dramatique saisissant teinté de suspense. Cette étrange maladie infectieuse, toute aussi invisible que menaçante, fait lorgner le film dans le genre du fantastique. Pierre va progressivement perdre pied et se couper de liens sociaux et affectifs à mesure que la contamination prend de plus en plus d’ampleur. En ce sens, la séquence de la soirée entre amis au bowling est révélatrice de son état d’esprit puisque Pierre y va à reculons au début, il est surtout entraîné par ses amis ; il se perd peu à peu dans l’alcool mais ses vaches restent une obsession. La mise en scène nous met dans l’attente d’un évènement lors de cette soirée : que va-t-il se passer pour Pierre ?

Petit paysan est un très bon 1er film à la thématique originale encore peu vue dans le cinéma français actuel. Charuel saisit la réalité à travers un œil quasi documentaire tout en y insufflant avec réussite des éléments de suspense et fait de Petit Paysan un premier film prometteur pour la suite.

N.T.

Espace abonné
Prolonger, réserver...

Nouveautés

Newsletter de Mauguio

Pour vous inscrire ou vous désinscrire de la lettre d'information, renseignez votre courriel ci-dessous.

Accès vers la Galerie d'images

Nous contacter