La tricotrie : atelier de tricot urbain

Un atelier de tricot urbain se retrouve à la médiathèque Gaston Baissette depuis 2017 : créativité, convivialité et lien intergénérationel.

L’atelier tricot de la médiathèque, baptisé « La Tricoterie » par une jeune apprentie tricoteuse, œuvre depuis 4 ans à la médiathèque Gaston Baissette, sous la houlette d’Annie Gal, présidente de la compagnie du Marteau Plume à Mauguio.
Elles sont une quinzaine de bénévoles à  se retrouver deux fois par semaine à la médiathèque pour créer des œuvres artistiques éphémères avec uniquement des matériaux recyclés (pour rappel, le tricot urbain ou Yarn Bombing en anglais est un art éphémère qui n’a pas d’utilité immédiate).

Les projets de la Tricoterie, co-construits avec l’équipe de la médiathèque, reposent sur la convivialité, le vivre ensemble et le lien intergénérationnel. La dynamique du groupe, l’imagination collective et l’expérience de chacune ont donné de belles réalisations.
Découvrez les projets en cours et ceux des années précédentes.

  • Printemps 2019 : installation de lettres géantes
    Le projet repose sur l'installation conséquente de lettres géantes tricotées et disposées tout autour du bâtiment, représentant une citation du saxophoniste de jazz John Coltrane « Partir d’un point et le mener le plus loin possible ».
    64 panneaux sont installés un par un tout autour de la médiathèque, au dernier étage, recouvrant la totalité de la circonférence du bâtiment. D'un saxophone sort un tourbillon de notes de musique en laine...
    Le projet a démarré en octobre pour être inauguré en avril. L'ingéniosité de Philippe L. a permis de placer les panneaux en toute sécurité et le le plus habilement possible. Félicitation à Annie pour son initiative, à Jeanne pour la direction des travaux et à toutes pour votre créativité et votre bonne humeur.
     
  • Printemps 2018 : des poissons en tricot
    Pour l’inauguration de la première boite à livres à Mauguio, des poissons en tricot sont réalisés et suspendus sur les platanes pour parcourir le chemin de la médiathèque à la boite à livres, comme un fil conducteur.
     
  • Printemps 2017 : les lavoirs habillés
    Le premier projet de la tricoterie est de célébrer le printemps des poètes en habillant les piliers des lavoirs et des platanes devant la médiathèque. Couleurs et poésie sont au rendez-vous. Les passants ne manquent pas de lever la tête avec surprise.

La tricoterie en photos