Vous êtes ici

Accueil » Collections » Dossiers thématiques » Atelier "Du quotidien à la danse" » Atelier "Du quotidien à la danse"
Dossiers thématiques
Publié le : 1/03/2019

Atelier "Du quotidien à la danse"

Toutes les actions qui forment la trame ordinaire d’une journée impliquent le corps. Chorégraphies ou improvisations quotidiennes, marcher, éviter, saisir, porter, s’asseoir, se lever… autant d’actions… et nous sommes déjà dans la danse.

La Danse improvisation requiert un état particulier d’éveil, de vigilance et de curiosité. C’est une mise en jeu qui privilégie le plaisir du mouvement et de l’instant. En parallèle, la pratique de la lecture à haute voix nous fait retrouver le plaisir de dire, de donner vie aux mots. S’adresser à un public, à l’autre, lancer la parole, l’emmener dans l’espace, lui donner du rythme, et nous voilà déjà dans la danse. Ces deux pratiques se rejoignent, l’une appelant l’autre.

 

Investir la médiathèque par le corps, c’est rendre possible une certaine forme de transgression dans ce lieu de patrimoine, de mémoire et de culture. C’est décrypter les mouvements autorisés du corps dans le collectif et amener un désordre tranquille.

 

Un peu d'histoire, la danse au XXème siècle...

La danse moderne

Le 20ème siècle voit la danse moderne révolutionner les codes de la danse classique. Les danseurs expriment leurs émotions, initiatrices des mouvements de leur corps. Ils se déplacent pieds nus. Ils utilisent la gravité et les contractions du corps tout entier pour accentuer leurs mouvements. Ces changements de codes voués à l'expression d'une intériorité vont voir le jour aux Etats Unis avec les danseuses et chorégraphes Isaodra Duncan,  Doris Humphrey et Martha Graham entre autres.

En Europe, c'est Mary Wigman, Rudolph Laban, Kurt Joss, en Allemagne, qui expérimentent cette nouvelle voie. Nijinski, danseur classique et chorégraphe des Ballets Russes amène cette rupture avec des créations telles que  "l'après-midi d'un faune" en 1912 et le "sacre du printemps" en 1913.

 

Une passerelle entre la danse moderne et la danse contemporaine, la post moderne dance...

Merce Cunningham danseur et chorégraphe américain est considéré comme le chorégraphe qui a réalisé la transition  entre danse moderne et danse contemporaine.  Novateur, il travaille sur la notion de hasard, désolidarise la danse de la musique. A l'inverse de la danse moderne , il exclu toute "forme d'expression", de sentiment, d'émotion laissant le spectateur à ses propres ressentis. Il explore et fait exploser la relation des corps à l'espace. Chaque danseur est son propre centre.

 

 

 

La danse contemporaine

La voie est ouverte à l'expérimentation. La danse contemporaine se veut différente. Il est question de liberté, de nouveauté, de création et de recherche.  Son espace de représentation va s'ouvrir et prendre place dans différents lieux.  Elle se métisse aussi  avec d'autres arts. Le danseur sort de son carcana et s'adonne à des innovations plus poussées incluant des sources d’inspirations extérieures comme la musique, le cinéma, les arts plastiques ou encore le théâtre et la poésie....Les jeunes chorégraphes traduisent en danse ce qu’ils voient utiliser ailleurs comme la répétition, la juxtaposition d’évènements, la primauté du bruit dans la musique. Dans tous ces domaines, les frontières entre les disciplines artistiques s'entremêlent pour plus de créativité. 

 

Le travail d'Alvin Nikolais mélange la danse au théâtre. Il donne autant d'importance aux danseurs, qu'à la lumière, la scénographie ou encore les décors, les  accessoires et les costumes. Pédagogue de renom, il est à l'origine en France du Centre National de Danse Contemporaine d'Angers et ses principaux élèves sont Philippe Découflé, Karl Biscuit et Marcia Barcellos, MarcLawton, Luc Petton, Alain Buffard.... 

 

 

 

Etude du mouvement

Le danseur Rudolph Laban  invente une notation du mouvement et des principes fondamentaux en mettant le corps en  relation à l'espace, au temps, à l'énergie, au poids, au rythme et en relation à son environnement. Il imagine le danseur dans une kinesphère dont il est le centre et définit le mouvement sur 3 plans : la porte (vertical), la table (horizontal), la roue (sagittal).

>> Sa théorie

 

Pour aller plus loin voici une liste de nos ouvrages présents à la médiathèque ainsi qu'une selection de sites sur le sujet.

En savoir plus...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rudolf_Laban
Rudolph Laban
La théorie de Rudolph Laban
https://www.youtube.com/watch?v=fwBhThObYOU
l'histoire de la danse de 1900 à aujourdhui
Une vidéo qui synthétise l'histoire de la danse au XXème siècle
https://www.youtube.com/watch?v=Ep1gKmLXmxA
Performance lecture, la danse des mots
La performance d'Elsa Caron et Jacques Rebotier
https://www.arte.tv/fr/videos/083414-020-A/mouvements/
Danse sur Arte
Plusieurs séquences de différents danseurs dans un espace insolite, non pas sur scène mais pendant l'installation des eurockéennes !
https://culturebox.francetvinfo.fr/danse/danse-contemporaine/
De la danse contemporaine
Il s'agit d'un site sur les créations contemporaines de danse.
Espace abonné
Prolonger, réserver...

Nouveautés

Newsletter de Mauguio

Pour vous inscrire ou vous désinscrire de la lettre d'information, renseignez votre courriel ci-dessous.

Accès vers la Galerie d'images

Nous contacter