Vous êtes ici

Accueil » Collections » Dossiers thématiques » Emmanuelle Houdart » Emmanuelle Houdart
Dossiers thématiques
Publié le : 15/04/2013

Emmanuelle Houdart

Emmanuelle Houdart vit et travaille à Paris. De nationnalité suisse, elle a suivi les cours de l'école des Beaux-Arts de Sion puis étudié à l'École supérieure d'art visuel de Genève. Elle obtient un diplôme de peinture ainsi qu'un diplôme d'activités créatrices. Depuis 1996, Emmanuelle Houdart, auteur et illustratrice, a publié une vingtaine de livres, principalement des albums pour enfants. Elle a obtenu le prix Fictions de la Foire internationale du livre de jeunesse de Bologne pour "Monstres malades" en 2004.

 

 

 

Au fil des pages

En dessinant un visible fantasmagorique pour mieux suggérer ce qui est caché, Emmanuelle Houdart crée une oeuvre originale d'une grande liberté. Entrer dans son univers, c'est aller à la rencontre de nos émotions et de notre univers intime. Le regard est attiré par les images colorées foisonnantes de personnages, d'animaux et d'objets, accumulations, enchevêtrements dans lesquels le lecteur prend plaisir à se perdre pour mieux en saisir le sens et retrouver un peu de son histoire personnelle.

Répertoires, collections, devinettes, pour jouer et conjurer ses peurs. Les textes d'Emmanuelle Houdart ne sont pas des récits linéaires. Ils sont découpés en épisodes courts sous forme d'inventaire à la manière d'un manuel médical comme dans Monstres malades, d'un abécédaire dans L'abécédaire de la colère ou d'imagiers jeux pour les plus petits : Tout va bien Merlin ; L'imagier farfelu de Lulu le lutin ; Que fais-tu Fantine ? ; Les voyages merveilleux de Lilou la fée.

En rompant avec le récit classique, le découpage en séquences impose son rythme et sert à introduire le jeu. La continuité du récit est alors structurée par la temporalité, l'évolution des sentiments, les épreuves qui participent à la tension dramatique et donnent la dimension symbolique d'une quête d'identité.

Personnages réels, féériques ou monstrueux sont mis en scène pour raconter la puissance des émotions et la violence des sentiments. Il est question du corps, des fonctions vitales, de la vie en société et de la nature. Comme dans l'univers enfantin la frontière entre l'imaginaire et la réalité est vite franchie. On est bien au cœur de l'enfance avec les difficultés et les joies de l'apprentissage, les grandes questions existentielles. Emmanuelle Houdart en explorant le bien et le mal, la dualité des choses, transmet sans mièvrerie et avec humour des valeurs humanistes.